Budget collaboratif : quand la stratégie financière devient un outil de mobilisation et d’engagement des équipes

Michel VdB

Budget collaboratif : quand la stratégie financière devient un outil de mobilisation et d’engagement des équipes

Michel Van den Borne est consultant en contrôle de gestion et spécialiste du processus budgétaire. Avec Openchoice il propose une approche innovante du management de l’entreprise

Souvent vécu comme un exercice éprouvant et chronophage, l’élaboration du budget n’est pourtant pas une procédure si longue et fastidieuse qu’elle en a l’air, et « c’est surtout une formidable opportunité d’impliquer et de motiver les responsables » explique Michel. Rompu au leadership, ce « facilitateur de changement » intervient depuis cinq ans en Belgique et en France pour accompagner les dirigeants dans une démarche de construction collective de cet indispensable tableau de bord.

La transparence budgétaire appliquée à l’entreprise comme levier de performance : tel pourrait-être le crédo du fondateur d’Openchoice qui grâce à son expertise spécifique, fait émerger une dynamique de groupe stimulante et bénéfique à de nombreux égards. « En fixant leur propre budget en fonction des impératifs de l’entreprise (recettes attendues, dépenses prévues, besoins en fonds de roulement…) les collaborateurs sont plus à même d’en comprendre les tenants et aboutissants et de respecter les objectifs ». L’expérience le prouve, amener les responsables à construire ensemble une vision chiffrée de l’avenir qui retranscrit les orientations stratégiques de l’entreprise, est un gage de meilleurs résultats économiques et sociaux.

Plus rapide que les processus habituels, le budget collaboratif contribue, en liant les prévisions à la raison d’être de l’entreprise, à donner du sens à l’action pour anticiper ensemble l’évolution.

Des choix clairs et engageants validés par tous en quelques jours

Parmi les dispositifs d’accompagnement au changement mis en place par Michel Van den Borne au travers d’Openchoice, le budget collaboratif consiste en une série de trois ateliers courts et sur-mesure. Sur-mesure car la méthodologie retenue pour la prise de décisions collectives s’avère bien souvent inhérente au groupe qui va les appliquer (chaque entreprise étant à même de créer potentiellement sa propre solution et son mode d’utilisation). « C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est primordial que le choix du mode de fonctionnement soit connu et accepté en amont par l’ensemble des membres qui participeront au processus » ajoute l’expert.

Michel VdB 2

Lors d’une première étape, il va s’agir de clarifier en lien avec la Direction Générale la vision dans laquelle s’inscrit le budget au regard des contraintes à prendre en compte et le niveau de granularité nécessaire à son application. C’est donc également l’occasion d’identifier les personnes les plus qualifiées pour construire le budget et d’inclure celles qui vont vivre avec les conséquences de ces décisions.

L’étape suivante se déroule lors d’un séminaire-atelier combinant entretiens bilatéraux, moments de réflexion et discussion plénière. Quels sont les besoins de chacun, comment réfléchir aux objectifs de l’année et dessiner les premières prévisions ? Ces échanges de points de vue dans l’écoute et l’ouverture d’esprit constituent dès lors une remontée d’informations précieuse, clé de voûte de la mobilisation de tous les acteurs de l’entreprise.

À l’issue de la session, la prise de décisions collectives vient sceller les axes d’un budget annuel accepté et compréhensible pour l’ensemble des équipes.

La construction du budget comme élément constitutif d’une culture commune

Dans le contexte actuel de morosité économique, l’engagement des salariés est un enjeu majeur pour la performance globale de l’entreprise et l’assurance d’une valorisation du rôle de chacun. Les pratiques managériales évoluent à présent vers plus d’autonomie, de responsabilités, de flexibilité, autant de nouvelles revendications des salariés, qui prennent le dessus sur le niveau de rémunération comme principal argument d’embauche.

Par conséquent et afin de faire vivre harmonieusement le budget collaboratif, Michel préconise en phase conclusive de passer de l’adhésion de tous à la validation de chacun. Une manière de formaliser l’engagement qui solidarise davantage encore les équipes et la promesse d’un résultat rapide et concret, permettant un suivi efficace.

Liens utiles :

Openchoice

Michel Van den Borne

————————————–

Marie-Victoire Vergnaud

Business Rédactrice

businessplume@gmail.com

Tél.:+33(0)6 81 94 45 28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *