Cédric Petit rejoint Essentiel Gestion en Ile de France

Cédric Petit

Fontenay-aux-Roses, le 11 avril 2016

Cédric Petit a 43 ans et 19 ans de Contrôle de Gestion dans l’informatique et l’industrie. Comptable, consultant progiciel avant de prendre en main le contrôle de gestion du groupe Arès,  Il a refondu ce service afin de produire des données fiables pour l’introduction en Bourse du groupe.

En 2007, Cédric quitte Arès et intègre le groupe Econocom pour lequel il mettra en place des P&L par clients pour la filiale Alliance Support Services, et participera à la migration vers SAP ECC5 de cette même entité. Il s’occupe ensuite d’Econocom Services avant le rapprochement avec Osiatis, puis profitera d’une opportunité sur l’activité distribution du groupe pour prendre en charge France Systèmes (1er distributeur Apple) et A2Z (Start up du groupe proposant une offre globale à des PME et TPE : Location/Vente de matériel + Services) avec pour mission de mettre en place le contrôle de gestion dans les normes du métier et du groupe pour ces deux entités. Il participera également à la mise en place de SAP ECC6 pour ces 2 entités.

Depuis décembre, la volonté de Cédric d’accompagner les entreprises à se développer vient renforcer les compétences de notre équipe.

Les 3 questions EG à Cédric :

  • Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre notre équipe ?

Lorsque l’on se lance, il est important de ne pas le faire seul. Convaincu que les PME et les TPE ont des besoins dans le domaine de la gestion, mais n’ont ni les moyens ni la charge de travail suffisante pour recruter un temps plein, travailler en temps partagé était une solution idéale. Rejoindre Essentiel Gestion a été pour moi une évidence.

  • Quels sont vos domaines de prédilection ?

Au cours de ma carrière j’ai eu l’opportunité à plusieurs reprises de modéliser et de créer des outils permettant de comprendre la construction du résultat. Ces outils ont permis aux différents dirigeants de prendre des décisions pour optimiser leurs entreprises.

Quand les outils sont en place, il est important de poursuivre l’analyse pour éviter les dérives. C’est aussi l’occasion d’aller plus loin dans la gestion de l’entreprise et de participer à la réflexion sur la stratégie de développement. En effet, si la stratégie est définie par les dirigeants, il n’en reste pas moins qu’il faut pouvoir mesurer les résultats et donc d’adapter les outils.

  • Comment voyez-vous votre métier dans 10 ans ?

A mon avis, il y aura toujours des PME et des TPE qui auront besoin d’accompagnement. Il y aura aussi de nouvelles activités qui demanderont de la souplesse. Je prends du plaisir quand les chiffres que je construis permettent d’améliorer la rentabilité de l’entreprise, il n’y a pas de raison que cela change.

http://www.essentiel-gestion.fr/profil/cedric-petit/