Contrôle de Gestion : plaidoyer pour un nouveau champ lexical

CDG 1

Contrôle de Gestion : plaidoyer pour un nouveau champ lexical

Sitôt prononcés, l’association des mots tombe comme un couperet…Et si pour désigner un métier à la croisée des disciplines on troquait l’allusion à la surveillance pour lui préférer la notion de maîtrise ?

Définir le contrôle de gestion est un exercice particulièrement difficile notamment du fait de son apparition et sa croissance finalement assez récentes, mais aussi parce que le concept même est en constante évolution, s’enrichissant sans cesse de la coordination des systèmes d’information.

CDG 1

Dans les années 70, le développement des produits et des services dans une conjoncture en croissance signe une profonde remise en cause du modèle mis en place au début du XXème siècle sur les bases des analyses de Taylor pour mesurer et contrôler la productivité industrielle.

Le contrôle de gestion « deuxième génération » qui apparaît à cette époque, tient alors compte des interdépendances entre les pôles liés à la production : finance, ressources humaines et bien sûr commercial.

Plus récemment, l’exercice de la fonction a de nouveau élargi son spectre, dans le contexte d’une économie qui a vu ces trente dernières années le secteur tertiaire et principalement les services se développer au point d’occuper aujourd’hui plus des trois quarts de la population active française.

Des outils dédiés à l’analyse des coûts et des écarts budgétaires, l’enjeu de la profession s’est progressivement déplacé vers une approche globale propre à définir la stratégie de performance et à piloter la croissance de l’entreprise.

Pourtant, il  semble que quoi qu’ayant prouvé son efficience, le Contrôle de Gestion reste encore aujourd’hui en quête de légitimité car trop souvent perçu dans une interprétation restrictive plutôt qu’appréhendé comme il le devrait, c’est à dire un levier d’aide à la décision grâce à la maîtrise des facteurs clés de la compétitivité de l’entreprise.

À la dimension technique du métier s’est ajouté un ensemble de compétences relationnelles qui prennent de plus en plus d’importance pour interagir de manière pertinente avec les interlocuteurs des services et installer la confiance.

Parmi les axes de réflexion proposés par l’équipe d’Essentiel Gestion pour contribuer à lever les réticences, envisager un nouveau glossaire, changer de vocabulaire, est sans doute une piste à explorer…

Défendre une image positive de la fonction

Contrôle : « vérification portant sur le caractère légal et régulier de quelque chose », gestion : « Mode d’administration de l’entreprise suivant des techniques appropriées afin de dégager un profit ». La connotation des termes utilisés inscrit indéniablement le discours dans le champ lexical, au mieux du garde-fou omnipotent qui viendrait redresser les sorties de route des dirigeants distraits, au pire dans celui de la surveillance voire de la sanction. Rien de très engageant dans cette formulation peu encline à cueillir l’adhésion de managers déjà bien souvent impuissants à cerner avec précision les missions multiples du Contrôleur de gestion.

CDG 2

Jean-loup Ardoin et Hugues Jordan (Professeurs Emérites à HEC Paris et spécialistes du sujet) le martelaient déjà en 1978 dans leur ouvrage commun : « le contrôleur est l’homme qui informe, conseille, facilite la gestion et non pas celui qui vérifie, inspecte et réprimande ».

Or, s’il est admis que le contrôle s’exerce par définition à postériori, nombreux sont les acteurs du métier qui concèdent peiner à convaincre que leur rôle s’inscrit avant tout en amont, dans l’analyse, l’anticipation, la proposition et l’élaboration d’outils au service de l’organisation.

Las d’être perçus comme des procéduriers garants du respect des bonnes pratiques postés en vigie, quelques uns de la génération renouvelée suggèrent l’usage d’une autre sémantique et pourquoi pas d’un nouvel intitulé pour la fonction.

Une idée pas si saugrenue qu’elle n’y paraît de prime abord, si l’on songe que le nom de Contrôleur de Gestion fut officialisé avec la création du « Controllers Institute of America » aux Etats-Unis en 1931, époque révolue où les Ford, General Motors et autres Saint-Gobain régnaient en maîtres sur l’industrie.

Ne devrait-on préférer le mot maîtrise  à celui de contrôle ? Ne devrait-on évoquer plus volontiers le pilotage de la performance, l’optimisation du résultat ? Arguer la vision transversale de ces « partenaires de la croissance » ?

Les membres d’Essentiel Gestion s’interrogent, soulignant que l’ambiguïté de la formulation fait d’autant plus obstacle qu’on intervient à temps partagé, autre concept en effervescence…Yann témoigne faire référence à BART pour éclairer les lanternes : Budget Analytique, Reporting, Trésorerie ; de son côté Hélène évoque la métaphore avec la conduite où le budget fait office de GPS, le pilotage de la trésorerie de tableau de bord et les marges commerciales de carburant ; Alexandra quant à elle suit le CAP : Constat, Analyse, Préconisation…Une façon d’ouvrir une fenêtre sur un métier passionnant, qui se réinvente en permanence.

Vous souhaitez rejoindre Essentiel Gestion ? Le premier club français de Contrôleurs de gestion et de RAF indépendants.

Contactez-nous : sur info@essentiel-gestion.fr !

Contrôleurs de gestion en mission ? Ne ratez plus les Afterworks Essentiel Gestion

Afterwork EG

Contrôleurs de gestion en mission ? Ne ratez plus les Afterworks Essentiel Gestion.

Vous êtes un indépendant avec votre propre structure ou en portage salarial, partageons nos best practices, trucs & astuces afin de trouver nos prochaines missions.

Les prochaines dates à Paris :

mardi 9 avril 2019
mardi 2 Juillet 2019
mardi 24 septembre 2019
mardi 3 décembre 2019

Une confirmation de la date et du lieu, vous sera communiquée quelques jours avant.

Pour vous inscrire : info@essentiel-gestion.fr avec idéalement le lien vers votre profil LinkedIn et/ou votre CV.

A très vite

@Claire Policieux et @David Bibard

Contrôleurs de gestion et RAF indépendants : save the Date 7 juin 2019 !

Séminaire Essentiel Gestion

Contrôleurs de gestion et Responsables administratif financiers indépendants : prochain séminaire Essentiel Gestion, le vendredi 7 juin 2019 à Paris.

Séminaire Essentiel Gestion 1

Claire Policieux, Elisa Lirot, Carla Haentjens, Marie-Victoire Vergnaud, Fabienne Bruneau, Béatrice Jouanneau, Héléne Defosse et David Bibard lors du dernier séminaire du 23 novembre 2018

Une journée intense et riche composée de deux temps forts, avec le matin, un atelier sur la formalisation d’une offre commerciale le matin animé par Hortense Baumann-Rufenacht .

Séminaire Essentiel Gestion 2

L’après-midi a été consacrée au retour d’expériences en mission, les prix pratiqués, l’apport des différents réseaux (business ou pas) et les solutions informatiques utilisées.

L’atelier du prochain séminaire du 7 juin 2019 permettra de travailler sur sa stratégie de visibilité et l’usage des outils 2.0 !

Vous souhaitez nous rejoindre ? Ecrivez-nous depuis notre formulaire de contact Essentiel Gestion.

La digitalisation des tableaux de bord dans les TPE et PME (1)

Essentiel Gestion - exemple de tableau de bord commercial

Découvrez notre nouvelle série, la digitalisation des tableaux de bord dans les TPE et PME. Piloter son activité est désormais accessible à toutes les structures et organisations.

>> Visionner notre exemple de tableau bord digital

Il reprend les données commerciales d’une PME qui se développe à l’export. Cette première page présente les principaux éléments du chiffre d’affaires.

Pourquoi y-a-t-il une baisse d’activité en 2018 ? Certains éléments de réponse sont présents mais peut-être manque-t-il un niveau de détail supplémentaire ?

A suivre dans nos prochains billets !


logo Essentiel GestionNous sommes un cabinet de Contrôleurs de gestion à temps partagé, composé de professionnels aguerris ayant tous pratiqués plus de quinze ans en entreprises.

Nous intervenons auprès de toutes les organisations pour mettre en place le pilotage de leur activité et de leur trésorerie.

Contactez-nous afin de profitez de votre premier rendez-vous découverte !

Premier Observatoire des directeurs financiers à temps partagé

Logo DAF temps partagé

L’observatoire : un éclairage approfondi des financiers à temps partagé…

Quel est le profil des DAF à temps partagé? Quelles sont leurs formations, leurs expériences? Comment exercent-ils? Qui sont leurs clients? Pourquoi font-ils appel à un DAF à temps partagé? Quels sont les motivations et freins à l’exercice de cette profession? Autant de questions et bien d’autres qui permettront d’affiner à l’avenir ce baromètre de façon périodique et de mieux apprécier à terme la taille du marché.

Télécharger le résumé de l’étude

Étude de rémunérations 2019

logo Page group

Pour permettre à chacun de mieux appréhender les dernières évolutions du marché de l’emploi, nous avons réuni dans cette
nouvelle étude les rémunérations pratiquées cette année, secteur par secteur, poste par poste. Je vous invite à consulter les
informations et notes de tendances compilées dans ce document, fruit du savoir-faire de PageGroup, leader du recrutement
spécialisé dans le monde. J’espère qu’il vous apportera un éclairage précieux sur l’évolution des métiers et, plus largement, de
l’emploi en France.

>> Télécharger librement l’étude 

Chez Decathlon France, des candidats «à fond la forme»

Logo option finance

Afin de recruter ses gestionnaires administratifs et financiers et ses contrôleurs financiers, la direction financière de Decathlon recourt à une méthode originale. Après deux échanges préliminaires par téléphone et visioconférence, les candidats sont en effet invités à passer une journée dans les locaux de la société… en tenue de sport. Au menu : ateliers de présentation, jeu de rôle, session sportive en groupe et entretiens individuels. Une initiative qui ravit les postulants et donne entière satisfaction aux managers financiers de l’entreprise.

Lire la suite

 

Modèle de Tableau de bord commercial à télécharger

tableau-de-board-finaxim-1

Le tableau de bord est un outil de pilotage permettant de quantifier l’activité de votre entreprise.

A partir de données provenant d’une ou plusieurs sources, le tableau de bord fournit une vision synthétique du passé, du présent et par conséquent du futur de l’entreprise.

Télécharger le modèle

Essentiel Gestion, membre du Groupe Finaxim, est un cabinet spécialisé dans le contrôle de gestion et financier.

Notre équipe de contrôleurs de gestion et financier expérimentés répond aux besoins récurrents des entreprises, à travers plusieurs solutions :

En intervenant pour le même coût à temps partagé, plusieurs jours par semaine plutôt qu’à temps plein avec un profil moins expérimenté.
En étant opérationnel dès le 1er jour, pendant les périodes de transition.
En accompagnant et formant les équipes de contrôle de gestion.

Télécharger le modèle

Séminaire Essentiel Gestion : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

Séminaire Essentiel Gestion

Le club de contrôleurs de gestion indépendants se réunit régulièrement pour progresser sur des projets communs. La rencontre du 25 mai 2018 était l’occasion de se pencher sur une étape essentielle du processus de développement : la formalisation d’une offre commerciale.

Autour de la grande table de la salle de réunion, un groupe d’experts indépendants qui partage la motivation de proposer leur analyse non plus à une, mais plusieurs entreprises par le biais de prestations sur-mesure.

Les membres de l’équipe, en provenance de différentes régions ont l’habitude de se retrouver au coworking des Gobelins à Paris lorsque leur emploi du temps le permet. Ces journées conviviales sont chaque fois l’opportunité de phosphorer sur des thèmes propres à faciliter le développement de cette nouvelle façon d’exercer leur métier en marge de la zone de confort du salariat traditionnel.

Car si le graal du CDI à temps plein n’échappe pas à l’injonction d’apporter la preuve d’un esprit de synthèse et de justifier la pertinence d’un parcours, se positionner à temps partagé en véritable business partner des PME/TPE, nécessite d’adopter une posture entrepreneuriale et une démarche prospective qui ne va pas forcément de soi.

Chacun en a fait l’expérience (l’augmentation du recours au coaching en la matière en témoigne), pour la plupart d’entre nous, se mettre en lumière n’est pas loin s’en faut chose aisée. Nombreux sont ceux isolés puis résignés qui renoncent à l’exercice malgré une expérimentation qui fonde leur légitimité à franchir les étapes de l’émancipation au travail.

Séminaire Essentiel Gestion 2

Les membres du club Essentiel Gestion se réunissent régulièrement au Coworking des Gobelins

La profession se structure en temps partagé mais doit encore gagner en visibilité

C’est fort de ce constat, que David Bibard créait Essentiel Gestion en 2010 pour fédérer l’élan de professionnels décidés à construire une vision commune de l’emploi et d’une profession à conjuguer au futur.

On pourrait dire du contrôleur de gestion qu’il occupe un poste né spontanément, une fonction finalement récente (40 ans tout au plus) survenue avec la possibilité de créer des algorithmes de pilotage dédiés, tableaux de bords chaque fois inédits à la faveur d’un projet dans ce qu’il a de singulier.

Savoirs jusqu’ici réservé à l’architecture des grands groupes, le métier fait sa révolution et infuse de plus petites structures, notamment des start-up innovantes en quête de leviers de performance. Pour autant peu de dirigeants accèdent au bénéfice d’un regard avisé et extérieur « à la carte », faute d’information sur une profession aux contours mal dessinés tant sa vocation est de s’adapter à une problématique donnée.

Comment dès lors trouver les bons mots pour développer la relation de confiance sur la valeur ajoutée d’une pratique qui bien qu’avérée efficiente reste peu usitée, à fortiori s’agissant de compétences spécifiques ?

Entre le café et la chocolatine, une piste est lâchée en introduction du séminaire : « Ne plus vendre un produit mais apporter une solution à un problème ».

Les bonnes questions avec Hortense Rufenacht

Hortense

Hortense Baumann Rufenacht accompagne depuis 20 ans les plus grandes marques dans la refonte de leur stratégie digitale

Quels sont mes domaines d’expertise ? En quoi mon intervention est-elle plus pertinente face à la concurrence ? Quels sont mes points forts ? Mes axes de développement ?

Associée du groupe Finaxim, Hortense Rufenacht est spécialiste de la Direction marketing et digitale out-sourcée. L’identité de l’entreprise, son image de marque, les valeurs qu’elle véhicule, pour quelle offre, quels produits et vers quels canaux de distribution…L’experte excelle à articuler tous ces paramètres, ensemble de messages émis qui fondent le positionnement et la perception de tout projet, résultante d’une série de questions aussi capitales que complexes dont on ne peut faire l’économie.

En glanant ici ou là les bonnes informations, Hortense conduit chacun par un enchainement de réflexions à établir un diagnostic de son offre, à tracer le canevas de sa future signature.

Venue particulièrement pour cet atelier, Claire exerce le contrôle de gestion depuis 18 ans. Elle confie être en transition depuis un moment : « En 2012, j’ai créé ma structure pour intervenir à temps partagé, mais je n’ai pas pu poursuivre précisément parce-que j’étais trop isolée sur la partie commerciale. Je suis finalement retournée vers le CDI. Après un passage par une start-up, j’ai envie de retenter l’aventure, mais cette fois avec du réseau ».

C’est dit ! Parmi la dizaine de membres du club présents à cette session, de l’avis collégial, cette matinée training s’est avérée profitable à tous, porteurs de projet ou installés, car « L’image d’une entreprise se construit chaque jour » rappelait la coach innovation, option 2.0…

Et pour approfondir : rendez-vous le 23 novembre 2018 toujours au Coworking des Gobelins à Paris : « Installer une offre de service continue avec la courbe d’accélération ».

————————————–

Marie-Victoire Vergnaud

Business Rédactrice

businessplume@gmail.com

Tél.:+33(0)6 81 94 45 28

 

 

Les autorités veulent doper la culture financière des entrepreneurs

Logo Les Echos

Institué en 2016, le comité stratégique d’éducation financière s’attache à améliorer les connaissances des Français en la matière. Cette année, il s’intéresse aussi aux entrepreneurs.
Quel est l’effet de l’inflation sur son budget ? Comment valoriser son épargne ? Qu’est-ce qu’un crédit renouvelable ? Ou encore, comment créer son entreprise et la développer ? Toutes ces questions ne semblent pas trouver de réponses pour bon nombre de Français, parmi lesquels aussi des entrepreneurs… Importants leviers du développement économique, ces derniers n’auraient pas toutes les clefs pour gérer et mener à bien leur entreprise. C’est du moins ce qu’ont mis en lumière les travaux préparatoires du projet de loi PACTE.

Lire la suite